Les personnages: Arum

Avertissement: l'article qui suit est consacré à un personnage qui n'apparaît qu'à partir du tome 2 des Enfants de Vénus. Si vous ne l'avez pas lu, le risque de spoil est important!


Bien, maintenant que vous êtes prévenus, il est temps de s'attaquer à un personnage de la saga Les Enfants de Vénus à la fois très secret et très très important pour l'histoire. S'il n'est présent qu'à partir du tome 2, il est pourtant abordé dès le tome 1, et ce, parce qu'il s'agit d'un des enjeux principaux pour notre héroïne Physalis. Seulement, vous l'aurez remarqué, Arum reste mystérieux et difficilement abordable, il se dévoile donc graduellement dans le récit jusqu'à devenir un des personnage pivot du tome 3. Qu'on aime ou pas la personnalité d'Arum, on doit donc faire avec!^^


Commençons avec un peu de symbolique.

Arum m'est apparu comme un prénom évident pour ce personnage car j'en connaissais déjà la signification. L'arum des fleuristes est une fleur qui symbolise l'homme, le masculin. L'apparence de la fleur est d'ailleurs assez évocatrice... Bref. En choisissant ce prénom, je voulais souligner la dualité entre Physalis et son frère, comme si Arum était le pendant masculin de la princesse. Les deux sexes sont souvent présentés comme deux parties différentes, opposées et pourtant qui se complètent, comme un yin et yang. Arum représente pour moi parfaitement ceci. Si Physalis construit différentes relations avec des hommes au cours du récit, celle avec son frère est la plus duelle, celle qui la pousse le plus à faire face à elle-même. Et vice-versa pour Arum bien entendu. L'une veut se rapprocher, se confronter à cette moitié perdue depuis trop longtemps, l'autre veut s'en détacher, il refuse cette mise en miroir.

L'arum peut aussi symboliser parfois l'âme, le chemin de l'âme dans tous ses tourments, mais il s'agit aussi d'une fleur majestueuse, souvent utilisé dans des événements sacrés. Elle est belle et noble, et c'est pour ça aussi que je me dis que la reine n'aurait pas choisi ce prénom par hasard. Peut-être aurez-vous remarqué que les prénoms des femmes de la haute société dans Les Enfants de Vénus sont souvent assez nobles, arborant des noms de fleurs, parfois même dans leur prononciation latine, alors que ceux des garçons évoquent plus souvent des fruits, des légumes... Pourtant, le prénom d'Arum, lui, est assez sophistiqué.


Elle était surprise que son frère n’ait pas engrangé l’idée que les hommes furent responsables de tous les maux du passé. Son opinion n’était pas biaisée par l’influence des femmes. Physalis se sentit soulagée, mais aussi un peu effrayée. À eux deux, ils pourraient peut-être bouleverser le royaume et ses règles établies… Mais quel monde auraient-ils envie de construire ? L’avenir de tant de gens serait en jeu. Feraient-ils les bons choix ? Elle frissonna à cette idée.

Du fait de sa personnalité complexe, Arum soulève au final une question assez rapidement. Est-il un protagoniste ou un antagoniste? De quel côté est-il vraiment ? Eh bien, ni de l'un ni de l'autre. Avant tout, Arum est de son côté. Il a appris la vie à la dure, abandonné et emprisonné au Grand Nord depuis l'âge de ses cinq ans, il a grandi entouré d'autres prisonniers et soumis à des responsabilités dès son adolescence, ce qui ne l'a pas aidé à s'ouvrir beaucoup aux autres. Marqué par ce traumatisme, il est évident qu'Arum s'empêche de placer sa confiance en autrui, et qu'il préfère agir dans son intérêt. Cependant, il n'est pas non plus dénué de convictions et sait que le monde est injuste. Mais contrairement à Physalis qui espère le changer en répandant sa "bonne parole", Arum est plus pragmatique. Ou du moins, il se montre sous ce jour-là. Il n'attend rien du monde, et il en attend tout à la fois.



À écrire, Arum n'est pas un personnage évident. Pour plusieurs raisons. Bien entendu, car il est très important pour l'histoire, et que chacune de ses paroles modèle les réactions de Physalis. Ensuite, parce qu'il a longtemps été éloigné de la société et, en ayant grandi dans un microcosme, il ne peut pas se comporter de la même façon que le reste des personnages. Il est fondamentalement différent des autres. Et enfin, parce qu'il est lui même un personnage plein de contradictions, qui manque de stabilité et de repères, et qui se cache derrière une apparence. Donc, dans ma position d'autrice, chaque scène avec lui devient un petit défi ! Malgré tout, il reste un personnage très cher à mon cœur et que j'adore mettre en avant.

Même lorsqu'il se comporte durement avec Physalis, je garde toujours en tête ses blessures à lui pour le comprendre, mais aussi infuser cette complexité et ces contradictions dans ses dialogues. Alors évidemment, en tant que lecteur, il est difficile d'aimer Arum dans un premier temps, mais je sais que je peux encore vous apporter des clés supplémentaires pour ce personnage. En attendant, à l'image d'Arum, je garde le mystère autour de lui :)



Je vais pour terminer vous confier une petite anecdote. Dans les premières versions de l'histoire des Enfants de Vénus (le scénario de court-métrage et les premières esquisses du roman), Arum n'existait pas. Pendant plusieurs années, j'ai imaginé cet univers-là sans lui. J'avais eu l'idée à un moment de donner une petite sœur à Physalis, mais celle-ci ne s'est jamais concrétisée. Et puis, alors que j'écrivais l'un des premiers dialogues entre Physalis et Lime, le secret d'Arum s'est finalement imposé à moi. Voilà ce que portait Physalis en elle et dont je n'avais pas encore connaissance. Comme si elle me l'avait caché aussi pendant tout ce temps (et grâce à Lime, je le savais enfin!!!). C'était soudain une évidence. Ensuite, le récit s'est modelé au cours de mon écriture de la première version pour s'orienter définitivement sur cette idée. L'intrigue a pris une nouvelle dimension grâce à Arum, et je l'en remercie pour ça! Sans lui, Physalis ne serait pas ce qu'elle est. Décidément, l'un et l'autre sont étroitement liés, qu'ils le veuillent ou non... ;)


Voilà pour ce nouvel article "personnage" ! J'espère qu'il vous aura plu encore une fois, et n'hésitez pas à me dire ce que vous pensez d'Arum et ce que vous attendez de lui pour le tome 3...


#lesEnfantsdeVénus #personnages #Arum #écriture #protagoniste #antagoniste




  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 par M.S.MAGE. Tous droits réservés.

Il se passe plein de choses par ici aussi