• Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 par USAGI COM / M.S.MAGE. Tous droits réservés.

Il se passe plein de choses par ici aussi

Les personnages: Rose

Poursuivons notre série d'articles sur les personnages qui font vivre Les Enfants de Vénus avec Rose, une jeune femme aux multiples facettes! Meilleure amie, ancienne amante, tantôt antagoniste, tantôt confidente, Rose est un personnage qui évolue, qui bouscule les protagonistes principaux et qui fait grincer des dents le lecteur. Mais c'est avant tout un personnage tiraillé, solitaire (ou plutôt désespérément seule), et si je l'écoutais, elle accepterait volontiers de s'incruster dans tous les chapitres afin d'attirer l'attention sur elle!

Je me rappelle très bien du premier retour de bêta-lectrice à propos de Rose: une vraie garce! (le mot schizo a même été lancé si je me rappelle bien, c'est pour dire^^). Eh oui, Rose est la championne du coup dans le dos, et en plus, au moment de justifier ses actes, elle essaie de faire passer cela pour de la générosité. Une vraie manipulatrice confirmée!

Elle use de son aisance naturelle, de ses charmes (dont elle a parfaitement conscience), et de son air de gentille fille pour embrouiller et arriver à ses fins. En ça, Rose est un personnage intéressant car elle sait ce qu'elle veut et comment faire pour l'obtenir.

Je vous avoue que je me suis toujours beaucoup amusée à écrire ses scènes, non pas que je me complaise dans la souffrance des personnages auxquels elle s'attaque (à peine...), mais parce que Rose est un personnage un peu à part dans l'univers très codifié des Enfants de Vénus. Elle ne s'encombre pas des formalités et ne se sent pas vraiment concernée par les manières, le protocole ou même les lois parfois. Par exemple, elle est l'une des seules à appeler Physalis par son prénom, peu importe le contexte. Elle se fiche de devoir faire ami-ami avec un homme du moment que cela lui apporte ce qu'elle désire. Rose bouscule les codes, que ce soit dans mon écriture ou pour les personnages qu'elle rencontre. C'est pourquoi malgré toute cette panoplie de défauts, elle peut représenter malgré elle un symbole de liberté, comme cela devient le cas pour Lime peu à peu.

D'ailleurs, même si je sais qu'il y a peu de raisons de l'apprécier, Rose n'est pas qu'une garce manipulatrice et s'avère être un personnage bien plus complexe. Ce n'est qu'avec le tome 2 qu'on apprend à la connaître et à découvrir la souffrance qui pèse en elle, et il faudra sans doute attendre encore le tome 3 pour voir une évolution différente du personnage qui jusque-là s'est enfoncé dans ses schémas destructeurs.

Rose vit seule, et ce depuis l'adolescence. Elle a héritée de la grande maison de sa grand-mère, seule famille dont elle a été réellement proche un jour, tandis que sa mère a quitté le foyer pour travailler de l'autre côté de la planète. Rose est donc très indépendante, et impliquée dans son travail au service des transports, travail qui lui permet de fuir cette maison vide remplie de souvenirs. Elle souffre de la solitude et du manque d'affection, ce qui explique en partie son attachement borné à Physalis.

Alors, bien sûr que cela n'excuse pas son comportement très très limite, mais je ne peux pas m'empêcher d'être triste pour elle parfois, surtout lorsqu'elle tente maladroitement d'être sincère en de rares occasions.

En tout cas, à force d'acharnement, Rose devient un personnage indispensable au récit (elle l'a bien mérité non?^^). Comme un petit satellite tournant autour de cette intrigue complexe des Enfants de Vénus, elle apporte avec elle son lot de questionnements sur les relations d'amitié, d'attirance, d'égalité, de confiance en soi et aux autres. Elle pousse les autres (surtout Physalis et Lime!) dans leurs retranchements, leur permettant d'affirmer à leur tour leurs désirs et d'oser aller les chercher.

Mais pourquoi Rose alors? Je vous donne toujours une petite explication de prénom en général, et il est vrai que côté symbolisme, la rose est assez parlante. Elle exprime l'amour sous tout un tas de forme. Je choisirais pour Rose le côté passionnel de la rose rouge, ou ambigu de la rose orange, qui est tiraillée entre l'amitié et le désir caché. Mais c'est aussi une fleur qui exprime la beauté, et Rose n'est pas dénuée de charmes, elle est même selon moi la femme la plus "belle" physiquement parmi tous les personnages. Et bien sûr, il y a les épines... celles qui se cachent sous les feuilles et vous piquent alors que vous essayez juste de l'admirer. Bref, je trouve que c'est un prénom qui lui va à ravir!

J'espère que ce nouvel article sur les personnages vous aura plu et je vous donne rendez-vous pour un prochain, et comme toujours, vous pouvez me suggérer des requêtes si un personnage en particulier vous intéresse. De mon côté, entre Arum et Peas, mon cœur balance... ;)

#lesEnfantsdeVénus #personnage #écriture #roman #autrice #Rose