Jupiter Ascending

La bande annonce:

L’avis tranché:

J’ai aimé mais je ne devrais pas.


L’émotion:

despicable-me-minions-clapping

La critique:

Bon on va se dire les choses tout de suite, ce film c’est comme un plaisir coupable. Il en a des défauts, beaucoup. Pourtant quel kif! Une fois n’est pas coutume, commençons par les mauvais points.

Tout d’abord, le gros point faible du film est la structure du scénario. Clairement, l’univers et l’histoire qu’ont voulu développer les Wachowski ne rentre pas dans un film de 2h. Du coup, on sent qu’ils ont dû tailler dans le tas et malheureusement ces choix ne sont pas très payants. Par exemple, l’introduction aurait pu être plus allégée pour pouvoir mettre de la matière plus loin dans le récit. On a l’impression de passer trop de temps sur certains détails (comme par exemple le coup des abeilles qui ne sert pourtant plus à rien après dans le film) et d’aller trop vite sur certains points essentiels (ici, “la moisson”, qui est censé être un gros enjeu et pourtant on n’en apprend presque rien).

Ensuite, ce qui m’a gêné dans le film ce sont malheureusement les scènes de batailles: absolument dingues il faut le dire, mais j’avais bien du mal à suivre tellement elles n’étaient pas claires (ou trop détaillées justement mais au final c’est la même chose, on n’y voit rien). Dommage, car ces scènes prennent aussi beaucoup de place dans le récit et traînent un peu en longueur.

Enfin, et après je m’attarde sur ce pourquoi j’ai aimé ce film, une grosse grosse erreur de direction d’acteur sur le personnage de Balem interprété par Eddie Redmayne. Fraîchement décoré d’un oscar pour son interprétation de Stephen Hawking dans Une merveilleuse histoire du temps, le pauvre restera pour moi à jamais le mec qui ne sait pas parler et ne fais que chuchoter tout le long du film (même quand il est énervé) comme s’il avait une grosse extinction de voix. Chacune de ses apparitions étaient un supplice… mais…

… passons aux choses qui m’ont plu. Tout ce qui va suivre sera un argumentaire peu justifié et trop subjectif sans doute mais après tout, vous êtes sur L’avis tranché!

Donc je vous donne tout ça en vrac: Channing Tatum en homme loup, avec des bottes volantes. Des décors et des costumes somptueux, des effets spéciaux à couper le souffle, bref une image qui fait plaisir. L’univers du film EST l’univers tout entier (quand je vous dis que ça ne peut pas rentrer en 2h…). Des scènes drôles, des scènes haletantes, une scène de baiser qui fera bondir votre petit cœur… Pleins de personnages -peut être trop- mais tellement hauts en couleur. De la couleur justement (oui ça change un peu des films tout gris!). Et puis surtout, l’essentiel, on sent que les créateurs sont allés au bout de leur délire et se sont fait plaisir, tout ça pour nous faire plaisir! Donc on en prend plein les yeux, on nous vend du spectacle, et c’est ça aussi le cinéma.

Si l’on ne découvre qu’une miette de cet univers gigantesque proposé dans le film, elle est pourtant déjà bien savoureuse! D’ailleurs, j’ai déjà envie d’en reprendre un peu…


C’était mon avis tranché sur Jupiter Ascending,

et un jour il faudra commercialiser ces bottes volantes.

#channingtatum #jupiter #spaceopera #milakunis #effetsspéciaux #wachowski #flyingboots #scifi

0 vue