Zombillénium

L’avis tranché:

Une surprise diaboliquement bonne!


L’émotion:

La critique:

En voilà un bon petit film d’animation qui sort à point nommé pour Halloween, et qui, à défaut de vous faire peur, vous fera rire, frissonner et même verser une petite larme! Zombillénium est une très bonne surprise dans le paysage de la production française, et ça fait du bien d’en dire du bien!

Adapté de la BD éponyme d’Arthur De Pins, je ne saurais pas dire en connaissance de cause si le scénario respecte la trame originale, mais il est sûr en tout cas que la force de ce film d’animation est avant tout son histoire, bien menée, efficace et surtout touchante. Un papa un peu dépassé par son rôle de père célibataire, se dévouant tellement au travail qu’il en vient à délaisser sa petite fille, se retrouve tragiquement lié par la mort au parc d’attraction Zombillénium, où il devra travailler sans relâche pour à la fois sauver le parc et sa propre peau, et tenter de retrouver sa fille. Si les ressorts dramatiques sont assez attendus la plupart du temps, ils n’en sont pas moins diablement efficaces, au point de tirer des larmes d’émotions pour les plus sensibles d’entre nous (=moi).

En plus d’un scénario proprement écrit, les divers thèmes et sous-thèmes abordés par Zombillénium apportent aussi une touche d’originalité. Que ce soit dans le traitement de la différence (avec les diverses “classes” de monstres où les vampires se trouvent en haut de la pyramide de la coolitude), de la lutte des classes et du pouvoir incarnée par le personnage du squelette syndicaliste ou celui du patron du parc qui tentent tous les deux de défendre les droits de tous les démons, ou encore de l’acceptation de soi et du passage à l’âge adulte avec la sorcière stagiaire et son attitude de jeune rebelle.

Après, j’ai été parfaitement séduite par l’esthétique du film, ce qui m’a permis d’être instantanément plongée dans l’histoire (dès l’ouverture et le générique qui sont très stylisés) . Que ce soit dans le chara-design ou l’animation, ou même l’intégration d’éléments en 3D, tout est somptueux! Pour l’originalité et la beauté de ces images, c’est un gros oui!

Et puis, il y a des petits détails, comme le fait que la chose la plus effrayante dans cet univers ne se trouve pas dans le parc mais bien dans la vie “réelle” (la maîtresse du pensionnat de la petite fille, cette horrible femme que vous aurez envie d’étrangler^^). Ou que la doublure choisie pour le papa est Emmanuel Curtil aka Jim Carrey, Mike Myers ou Chandler ❤ Ou encore que la figure moderne du vampire à la Robert Pattinson se fait gentiment tacler tout le long du film…

Enfin, la bande son est vraiment top! Le thème instrumental principal, ainsi que la chanson rock interprétée pour fraterniser les différents monstres, sont superbes et restent en tête longtemps après la séance de cinéma… genre, longtemps.

C’était mon avis tranché sur Zombillénium,

et, grrr arrgh…


La bande annonce:

#BD #vampires #parcdattraction #français #zombies #squelettesyndicaliste #animation #sorcières #diable #new #halloween #fun

0 vue
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 par M.S.MAGE. Tous droits réservés.

Il se passe plein de choses par ici aussi